L’Eglise de Maville

Cet édifice a été construit en 1770 par Clément Xavier de Pujo - Lafitole. A son décès, son fils vendra le batiment à Françoise Louise Marie de Pasquier de Franclieu, veuve de Louis de Journet, Intendant de la Généralité d’ Auch. Pendant la période révolutionnaire, Madame de Journet y tient salon monarchiste ce qui lui valut d’être assignée à résidence dans son hotel et inscrite dans la liste dite des «43 suspectes».A sa mort, le bien est transmis à sa nièce, la marquise Marie Charlotte de Franclieu, qui le loue à la ville de Vic en Bigorre pour y loger une compagnie d’infanterie.

La Grande Grange de Maville

La Grande Grange Saint Baptiste est d’origine romane. Remaniée plusieurs fois, elle fut dotée au XVe siècle, d’un vaste porche semi-circulaire fortifié (meurtrières). Une curieuse galerie a été rajoutée au XVIIIe siècle. De très belles peintures murales du XVIe siècle ont été mises à jour récemment. Elle était probablement située sur une voie secondaire du pèlerinage vers St Jacques de Compostelle.

Les arbres centenaires de Maville

Les arbres tiennent une place importante dans l’histoire de Maville. Les plus connus sont les ifs de 25 mètres de haut deux fois centenaires du parc de la mairie.Le Cèdre du jardin de l’Hôpital est aussi un arbre remarquable, son âge est en cours de datation.